2 BIOGRAPHIE D'ERIC DE BISSCHOP (notes)

(1) Kaimiloa, 1953, page 193

Je revois […] nettement  cette montagne de glace qu’étant mousse sur le quatre mâts Dunkerque, j’avais aperçue au large du cap Horn,…

(2) Ibidem, page 241 (au large des Baléares) :

Le petit vapeur […] nous rejoint à sont tour : c’est aussi un patrouilleur ; un chalutier armé en guerre,… du même acabit que celui que je commandais en 1915 à Dunkerque et Calais ; .. je n’avais […] qu’une pauvre petite « pétoire » de 47 à l’avant…

(3) Ibidem, page 87

Je lui [Tati] rappelle cet encourageant avis que mon moniteur d’aviation donnait à Pau au élèves un peu inquiets […] :

« Partez, partez sans crainte, […] Il n’est pas d’exemple qu’un avion soit resté pour toujours en l’air ! ».

(4) Ibidem, page 245-246 :

Je revois Toulon… Ce vieux Toulon que je n’ai connu que pendant la guerre […] Le Kaimiloa doit à cet instant même être dans les eaux qui virent, au cours de mes premiers vols d’observateur d’hydravion, une vilaine chute en vrille de huit cens mètres ; on n’aperçut du pilote qu’un bras arraché surnageant dans une manche de veston flotteur,… et quelques minutes plus tard un amas de chairs boursouflées et violettes […] le transport à l’hôpital de Saint-Mandrier […], la ruée des docteurs [...] s’en allant une demi-heure plus tard, en décrétant :

« Pauvre diable ! Il est foutu !... »

Je pense aussi à cette noble femme, infirmière major, [...] qui restée seule avec ce noyé aux membres broyés, au crâne fendu, s’exerça [...] à lui tirer la langue [...] et quelques minutes plus tard, étonné d’apercevoir une légère buée sur la glace qu’elle lui présentait [...] criant « Mais votre cadavre [...] n’est pas mort ! ».

Non il n’était pas mort,… et j’ai bien l’impression aujourd’hui, vingt-deux ans plus tard, qu’il ne se porte toujours pas trop mal…

La notation « vingt-deux ans plus tard » est contextuelle (arrivée à Cannes en mai 1938 cf. « à cet instant même »), ce qui reporterait l’accident à 1916, mais Eric de Bisschop n’est pas nécessairement très précis dans ses décomptes temporels.

(5) Kaimiloa, 1953, pages 7-8

(6) Selon lui, le mot originel catamaran ne contient pas la notion de double coque.

(7) Il évoque précisément le « Protecteur des indigènes » dans le détroit de Torres Straits

(8) La nomination officielle a lieu en avril 1941 (Document 4)

(9) Constance de Bisschop a une fille (Yolanda) d’un précédent mariage, restée à Honolulu avec ses grands-parents ; son père s’appelle « A. C. Constable » (document 20, Honolulu Star-Bulletin).